Accueil : Anglais LP
Accueil >> Enseigner >> Ouverture internationale >> Une année...

article Une année avec mon assistant de langues dans mon lycée professionnel.     -    publié le 03/11/2015    mis à jour le 27/10/2017

Comment travailler par projet en lien avec en lien avec la spécialité professionnelle du lycée d’accueil.

1 2 

« C’est la séance que j’ai présentée pour mon inspection en octobre dernier »
Sur la première séance, elle a choisi de partager le cours avec Brigitte. L’activité extraite du manuel Tip Top CAP (Foucher) consistait à aborder l’expression de ses goûts.
"Brigitte, avec beaucoup d’humour et de bienveillance, et en mieux et plus vivant que les documents audio du manuel , a fait répéter les mots nouveaux aux élèves comme entrée en matière, puis elle a mené les parties d’interaction orale (what do you like ? what do you prefer ? Do you like ...? What is your favourite ...?, etc). Pour finir, j’ai proposé aux élèves un pair work, ce qui est plus facile à gérer lorsqu’on est deux à passer dans les rangs ».
L’assistante de langue permet là de travailler une inter-action "eye to eye" avec un "native speaker". 


"My name is Brigitte Herzog and I am an english language assistant. I have conducted group work with students with the aim of improving pronunciation and conversational skills. I have taught lessons on Canadian English, as well as Canadian customs and traditions, with the aim of increasing students’ knowledge of English countries. I have worked one on one with students, revising assignments or homework together to ensure that students understand their mistakes and how to correct them. It has been evident to me that the children I work with are eager to learn the language of English and are excited to have a foreign assistant in their classroom(s). The TAPIF program is highly beneficial for both students and assistants alike"
La séance suivante, et comme ce sont des groupes qui sont vraiment autonomes, Brigitte a pris en charge dans une salle voisine des groupes de trois élèves pour qu’ils pratiquent une présentation orale d’eux mêmes, ce que nous avions revu en début d’année.

capture_d_ecran_2015-11-03_a_20

" Le rôle de l’assistante est de permettre aux élèves de mettre en pratique directement ce qui est vu en cours, ainsi ils en voient l’intérêt. C’est d’autant plus important sur cette classe qu’ils ont des CCF obligatoires, et pour les CAP restaurants une épreuve de négociation commerciale. Au delà de ça, ce sont des métiers où ils peuvent avoir des belles opportunités de partir à l’étranger et j’ai la chance d’avoir un groupe qui en est conscient, certains ont même déjà des projets. Je vais donc continuer à leur faire travailler l’interaction orale avec Brigitte ainsi que la négociation commerciale pour laquelle nous monterons des sketchs "client-serveur".
Par la suite, et comme l’emploi du temps de Brigitte change tous les mois afin d’en faire profiter un maximum d’élèves, je pense que je vais la faire travailler avec des terminales Bac Professionnel. C’est une section de Gestion-Administration et ils ont besoin de travailler l’oral pour le bac, ils sont très timides et parlent très peu en cours. J’espère que s’ils sont seuls ou en petits groupes avec l’assistante ça les aidera
" explique Carine Le-Lay.

« Précédente  1 2  Suivante » Sur une seule page
- Fichiers multimédias

-  Images

BO Crazy snow in Prince Edward Island.
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex