Accueil : Allemand

article Les romans virtuels     -    publié le 10/01/2005    mis à jour le 24/06/2008

Un projet multimédia international soutenu par la Commission européenne

Voici comment les élèves ont travaillé :

1- Présentation du projet. Adhésion des élèves.

2- Recherches sur internet au CDI et à la maison de renseignements sur le quartier de Keuzberg à Berlin et de ses caractéristiques.

3- Formation de 4 groupes de travail, par affinités. Chaque groupe a eu pour consigne de s’identifier à une famille, allemande ou autre ou à un groupe de personnes partageant le même appartement. Ensuite, chaque élève, en accord avec les autres membres de son groupe, a proposé de devenir tel ou tel personnage. Un élève a ainsi décidé de se glisser dans le rôle d’un canari. Un nom approprié ayant été trouvé pour chaque famille, chaque élève a décrit son personnage en employant le style de son choix ; journal intime, "Steckbrief" etc.
Ce travail plus personnel en apparence, exigeait en réalité une coopération parfaite entre chaque membre d’un même groupe, les affirmations des uns et des autres devant être en parfaite corrélation.
Cette 1ère phase de travail correspondant à la réalisation d’un premier texte a duré 2 heures durant lesquelles notre assistante autrichienne était présente et a aidé à la mise en forme.

4- Rédaction du 2ème texte. Le sujet est imposé : Le serpent d’une des familles vivant dans l’immeuble s’est échappé. Les élèves écrivent cette fois un seul texte par groupe. Ils le font directement sur ordinateur, impriment ensuite leurs textes afin que je les annote. Une seconde séance est consacrée à la correction ou/et à la fin de la rédaction du texte, toujours en salle informatique.
Certains groupes choisissent de rédiger des dialogues, d’autres au contraire optent pour un récit. Notre assistante Barbara Hubmann est présente lors de la 1ère heure.

5- Rédaction du 3ème texte : les habitants de l’immeuble ne sont pas contents et se plaignent. Là encore les élèves ont rédigé un texte par groupe. Certains ont choisi d’écrire une lettre de réclamation, d’autres imaginent une conversation téléphonique.
Le travail se fait aussi environ en 2 heures, en salle informatique.
Les élèves ont fait attention à mettre en scène d’autres familles, inventées par d’autres classes afin de créer une véritable interactivité et de rendre la simulation plus crédible.

Les textes ont tous été envoyés par le professeur (copiés puis collés). Seul un groupe a fourni des illustrations mais un peu tard de sorte qu’elles n’ont pas été mises sur le site des romans virtuels.

Les élèves ont beaucoup aimé ce projet et ont seulement regretté que les autres écoles n’aient pas assez pris en considération les familles créées en dehors de leurs classes.

Laurence Chabosseau

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
un article Les romans virtuels
un article Les romans virtuels
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex