Accueil : Allemand

article Des applications pour progresser en langues     -    publié le 30/01/2015

- A l’occasion du salon Expolangues qui se déroulera à Paris du 5 au 7 février 2015, le magazine Vocable présente dans son guide des langues 2015 une sélection d’applications (p.28). Toutes ne seront pas utiles au professeur d’allemand. Une sélection revue, corrigée et enrichie !

- Oublions Duolingo, cette application gratuite pour mobiles et tablettes (iOS et Android) lancée en 2012 et basée sur la ludification ! Elle n’est tout bonnement pas disponible pour l’allemand. Babbel en revanche propose bien un service en langue allemande pour les grands débutants ou les plus avancés. Mais pour bénéficier de ses leçons interactives et de son outil de reconnaissance vocale qui permet de travailler l’accent et la prononciation, il vous faudra débourser entre 5,50 et 9,95 euros par mois (disponible sous android et iOS). Mis en ligne en 2008, Babbel est un outil de formation à distance qui compte aujourd’hui plus de 10 millions d’utilisateurs issus de plus de 190 pays. Tous les exercices en ligne sont réalisés par des professeurs natifs.
L’application LingLing (sous android et sous iOS) nous promet aussi d’apprendre une langue en 10 mois et les Allemands y croient (si l’on se fie à l’article paru dans le Welt du 12 janvier 2014. Le concept est simple mais il fallait y penser : apprendre une langue en s’amusant grâce à des animaux animés aux couleurs criardes. Sans oublier un peu de musique ...

- Côté dictionnaires, retenons les applications suivantes :
— celle mise au point par l’OFAJ, Mobidico déjà présentée sur ce site et vraiment incontournable lors d’un échange. Créée pour répondre aux besoins des jeunes français effectuant un séjour en Allemagne, cette application propose du vocabulaire ciblé pour les aider dans leur quotidien. Le mobidico est utile et ludique puisqu’il propose un index, des jeux interactifs, des flashcards et QCM, des glossaires... (dernière mise à jour : 23 janvier 2015).
— celle du dictionnaire en ligne de grande qualité LEO accessible également sous android et iOS.
— ou encore celle du dictionnaire en ligne PONS ainsi que son entraîneur de vocabulaire (sous android et iOS).

- Entraîner le vocabulaire ? oui, Pons le permet mais il ne saurait égaler l’application (et le site) Quizlet qui permet au professeur (et à l’élève) de créer des listes de vocabulaire thématique pour réviser. L’élève testera ensuite ses connaissances à travers des activités variées et ludiques. Succès garanti. Les éditeurs de manuels se mettent aussi à lancer leurs applications. Klett par exemple propose des applications payantes (2,99 euros) pour apprendre le vocabulaire (niveaux A1, A2 et B1 du CECRL).

- Vocable ne sera pas en reste en 2015. Une application verra le jour au premier trimestre et permettra aux abonnés du magazine de lire et d’écouter leur revue de presse en V.O. sur smartphone et tablette. Elle proposera une fonction intéressante : constituer son dictionnaire personnalisé à partir des mots traduits dans les magazines.

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex