Accueil : Allemand

article "Kinderland" ou une enfance à Berlin-Est     -    publié le 11/01/2015    mis à jour le 04/07/2016

- Mawil : un auteur de bande dessinée à découvrir
Né en 1976, Markus Witzel dit Mawil vit et travaille à Berlin. En quelques années, il est devenu l’un des plus prolifiques jeunes auteurs allemands, publiant son propre fanzine Super-Lumpi, participant à des publications collectives ou à des fanzines européens, fédérant le collectif d’auteurs du Berlin Comix (avec notamment Reinhard Kleist). Surnommé "le Woody Allen de la scène bande dessinée locale" par la presse, Mawil développe une œuvre très personnelle, largement autobiographique et foncièrement drôle. Ses livres lui ont valu de remporter de nombreux prix dont le Max & Moritz, le grand prix de la bande dessinée allemande. "On peut toujours rester amis…" (2005) est son premier livre publié en France. Son expérience de musicien d’un groupe rock est l’élément central de "Die Band" (édité en France sous le titre "The band" en 2007).

- "Kinderland" : les médias allemands en parlent !
Mawil a fait la tournée des médias allemands à l’occasion de la parution de son roman graphique qui a d’ailleurs été unanimement salué par la critique outre-Rhin. La sortie en France de "Kinderland" est en revanche passée quasiment inaperçue (juste une allusion dans un numéro de Vocable).
— regarder la présentation faite par ARTE Journal le 19/06/14 (2’43)
— lire la critique du Tagesspiegel du 2/06/14
— lire la critique du ZEIT ONLINE du 27/08/14.

- "Kinderland" en cours d’allemand
Pour nous, professeurs d’allemand, les souvenirs illustrés de Mawil sont une aubaine d’un point de vue pédagogique. Ils nous offrent une porte d’entrée thématique pour sensibiliser les élèves à la réalité de la RDA. Ce qui est particulièrement intéressant pour nous, c’est que Mawil met en scène des gamins de 12 ans : Mirco d’une part, un gamin chétif et timide représentant un parfait anti-héros, et Torsten d’autre part, l’effronté dont le père vient de passer à l’Ouest. Tout l’univers de la RDA (les Pionniers, le FKK, les camps d’été du FDJ, bref le quotidien à l’Est) est esquissé à hauteur d’enfant.
Les reportages télévisés et radiophoniques proposés plus haut qui donnent la parole à Mawil sont pratiquement tous inexploitables car l’auteur a tendance à parler très vite et à ne pas articuler. Même les supports les plus accessibles (celui de logo ! et d’ARTE) nécessiteront un aménagement.

- Pour se faire une idée de la BD et lire des extraits, consulter le site de l’éditeur allemand Reprodukt

Un témoignage joyeux et instructif à mettre entre toutes les mains !

Kinderland, Mawil, Reprodukt 2014, ISBN 978-3-943143-90-4, 29 euros

Kinderland, Mawil, traduit de l’allemand par Paul Derouet, Gallimard 2014, ISBN 9782070663101, 27 euros

Agrandir
Partager
Twitter  Facebook   Envoyer à un ami
• Dans la même rubrique
un article "Kinderland" ou une enfance à Berlin-Est
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex