Accueil : Allemand

article Travailler par groupes de compétences en classe seconde     -    publié le 28/09/2011

Exemple de l’expression orale

1 2 3 

• Vidéo

Jeux scéniques pour l'apprentissage

L’extrait de séance observé dans la vidéo est l’aboutissement du travail de l’année sur les différentes activités langagières, elle se déroule en toute fin d’année scolaire après plusieurs étapes : un même texte a été le départ et l’objet d’un travail dans chaque activité langagière dominante à différents moments de l’année.

- Le jeu scénique représente un levier essentiel pour construire les compétences de communication orale dans leur globalité : au-delà de l’acquisition des compétences (inter)culturelles et langagières (linguistiques, socio-linguistiques et pragmatiques), il permet d’investir le champ des compétences de communication non-verbale (comportement paralinguistique : gestes et actions, langage du corps, utilisation du schéma prosodique – voir CECRL, p.72-73) qui font l’authenticité du discours.

- A travers le jeu scénique en cours d’allemand, l’ensemble de ces compétences de communication ont fait l’objet d’un entraînement spécifique en groupe de compétences dans le cadre de la dominante expression orale.

- La séquence filmée, en toute fin d’apprentissage, illustre les acquis :

  • Les prestations reflètent l’hétérogénéité du groupe au plan linguistique : un groupe de compétences n’est pas un groupe de niveau.
  • L’apport spécifique du jeu scénique se mesurera plus particulièrement dans l’implication du locuteur en tant qu’acteur social : trouvera-t-il non seulement les mots (compétences langagières) mais aussi la juste posture (comportement paralinguistique) pour agir sur son interlocuteur dans le cadre de la tâche à réaliser ?
un document Jeux scéniques pour l’apprentissage (Flash Video de 30.8 Mo)

Production écrite et orale par
groupes de compétence en allemand

Jeux scéniques pour l’apprentissage (Flash Video de 30.8 Mo)

Production écrite et orale par
groupes de compétence en allemand

- Étape 1 : dominante CE (mineure EO)

  • Thème : les relations familiales.
    • Parmi les textes étudiés, le texte Liebe Teresa (manuel Welten, seconde, nouveaux programmes, éd. Bordas, (p. 52-53) a fait l’objet d’une séquence en CE, commune aux deux professeurs.
    • Situation : il y est question d’une famille explosée. Teresa a été élevée par une mère célibataire à Berlin, elle ignore l’identité de son père qui vit à New York et ignore aussi l’existence de sa grand-mère paternelle qui est berlinoise. Un jour elle reçoit une lettre de son père (qu’elle ne connaît pas) lui demandant d’aller rendre visite à sa grand-mère (qu’elle n’a jamais vue) en vue de l’aider momentanément sur ses vieux jours.

- Étape 2 : dominante EE (mineure CO)

Chaque élève, individuellement, a écrit une suite au texte sous l’une des formes proposées :

  • Soit une conversation téléphonique entre Teresa et sa grand-mère.
  • Soit une rencontre entre Teresa et sa grand-mère au domicile de cette dernière.
  • Soit une rencontre entre Teresa et son père dans un tiers-lieu.
    • Le travail d’écriture s’appuie sur une compréhension affinée de l’implicite qui avait été travaillé en début d’année, afin que dans la production les relations entre les protagonistes soient en cohérence avec le texte.
    • Chaque élève a lu sa production à la classe (deux séances avec des tâches d’écoute pour l’auditoire : forme et fond). Tous les textes ont ensuite fait l’objet d’un travail de correction (les fautes sont soulignées par le professeur et auto- corrigées ensuite par l’élève).

- Étape 3 : dominante EO (mineure CO et CE) – voir vidéo

  • Chaque élève choisit un sketch et un rôle au sein de ce sketch. Il se retrouve donc à jouer avec un partenaire aléatoire. Plusieurs binômes peuvent avoir choisi le même sketch et certains sketchs n’ont pas été retenus par les élèves.
  • Les sketchs sont travaillés par chaque binôme en salle de théâtre du point de vue scénique et prosodique sur trois séances.
  • Chaque sketch est représenté devant la classe puis filmé : la vidéo est un extrait et un montage de certains sketchs.
  • La tâche finale qu’est le sketch vaut évaluation.
  • Les fautes de langue entendues dans la vidéo reflètent le degré de maîtrise de la langue, sachant que les textes ont été corrigés à l’écrit mais appris individuellement.
  • On observera l’hétérogénéité du groupe.

Séquence et article rédigés en collaboration avec Me Claude Bruchet (Bellevue)

« Précédente  1 2 3  Suivante » Sur une seule page
Contact
Accessibilité
Mentions légales
RSS
Académie de Poitiers, Rectorat, 22 rue Guillaume VII le Troubadour BP 625 86022 Poitiers Cedex